18 mai 2024

RDC: Transfert de la base de Bunyakiri à l’armée, la MONUSCO se désengage progressivement

Sur demande du gouvernement congolais et suite à la montée en puissance des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la mission de maintien de la paix des Nations unies (MONUSCO) poursuit son désengagement du territoire. La mission a transféré ce jour, la base de Bunyakiri à l’armée congolaise marquant son retrait progressif de la région du Sud-Kivu.

Cette base désormais revenue à l’armée congolaise va renforcer ses moyens opérationnels en matière de sécurité et de protection des civils dans la région.

« Nous sommes honorés de marquer cet instant historique où Bunyakiri devient la première base remise aux FARDC, dans le cadre de notre retrait ordonné, responsable et progressif du pays », a déclaré le Général de Division Khar Diouf, avant d’ajouter que cela reflète l’engagement des forces congolaises à assumer la sécurité tout en consolidant notre partenariat.

Le transfert de cette base est la deuxième depuis le 28 février, date à laquelle celle de la base de Kamanyola a été transférée à la Police Nationale Congolaise (PNC). Ce transfert intervient au moment où les combats ont repris dans le Nord-Kivu. Selon les informations, les Wazalendo (des VDP) ont lancé des offensives pour libérer les localités comme Kibirizi, Kabanda, Kasoko et environs. Les opérations de libération se poursuivent également du côté des FARDC, appuyées par la force régionale de la SADC.

A. Ekoto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *