20 mai 2024
Vladimir Poutine

Afrique : Vladimir Poutine, a assuré que le retrait de son pays de l’accord sur les céréales n’affectera pas négativement les pays africains

Dans une tribune publiée avant le Sommet Russie-Afrique qui aura lieu les 27 et 28 juillet à Saint-Pétersbourg, le président russe, Vladimir Poutine, a assuré que le retrait de son pays de l’accord sur les céréales n’affectera pas négativement les pays africains.

Le Chef de l’Etat russe soutient que les États-Unis et les milieux d’affaires européens utilisaient l’accord sur les céréales pour s’enrichir, et que 70 % des céréales ukrainiennes allaient aux pays à revenus élevés et de la classe moyenne supérieure.

Il affirme par ailleurs que des pays tels que l’Éthiopie, le Soudan, la Somalie, le Yémen et l’Afghanistan, ne recevaient que 3 % des céréales ukrainiennes expédiées dans le cadre de cet accord.

Poutine précise que son pays prévoit une récolte record cette année et affirme que la Russie peut fournir des céréales russes tant à travers sa commercialisation que gracieusement.

Le leader russe rappelle, en outre, que son pays a envoyé 11,5 millions de tonnes de céréales en Afrique en 2022 et 10 millions de tonnes au cours du premier semestre de 2023.

Vingt-cinq pays africains importent chaque année plus d’un tiers du blé de Russie et d’Ukraine.

En raison de la hausse des prix alimentaires depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les pays africains ont connu une période difficile et ont lancé une initiative pour que les deux pays trouvent un accord de paix.

Le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a exprimé sa profonde déception face à la suspension de l’Accord du Corridor céréalier de la mer Noire, exhortant les parties à poursuivre l’accord.

guineeintelligent.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *