20 mai 2024

La Russie prend la présidence des BRICS, une opportunité pour les pays africains

La famille des BRICS s’élargit. De nouveaux pays dont deux africains ont officiellement rejoint le bloc qui réunissait le Brésil, la Russie, l’Afrique du sud, l’Inde et la Chine. Il s’agit de l’Egypte et l’Ethiopie.

Pour ces pays, intégrer les BRICS est une opportunité de se repositionner au niveau économique à travers cet espace d’échange économique et de coopération politique et commerciale.

Surtout avec la Russie qui prend la présidence du bloc, cela peut apporter un plus aux pays africains actuellement en quête de nouveaux partenaires économiques. Pour l’enseignant-chercheur burkinabè à l’Université Nazi Boni, Burkina Faso, Hyacinthe Wendlarima Ouedraogo, c’est l’opportunité pour les pays africains d’échapper à un système financier mondial.

« Quand on sait que certains pays africains sont à la recherche d’alternatives dans les transactions mondiales internationales, d’alternatives en termes de partenariat économique, alors cette présidence russe sonne comme une heure que ces pays africains pourraient exploiter pour mieux se positionner », a-t-il expliqué.

Avec plus de membres, 50% de la population mondiale et un tiers de son PIB, les BRICS sont résolus à atteindre leur objectif, renverser l’ordre économique mondial en s’attaquant à l’hégémonie économique occidentale.

Camille Sika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *