20 mai 2024

Burkina-Faso : le burkinabè Smockey et Tiken Jah Fakoly co-auteurs sur une chanson pour réclamer justice pour Norbert Zongo

« 25 ans de trop », c’est le titre de la chanson que l’artiste burkinabè Smokey et le reggae man ivoirien Tiken Jah Fakoly ont composé en hommage pour le journal d’investigation Norbert Zongo et pour réclamer la justice pour ce dernier, 25 années après son assassinat.

Alors que sa famille, ses proches et le Burkina tout entier attendent que la lumière soit faite sur les circonstances de l’assassinat du journaliste, Smokey et Tiken Jah Fakoly ont produit cette chanson pour rappeler la nécessité de faire justice à Norbert Zongo.

« C’était important de marquer le coup. Vingt-cinq ans après, on attend toujours qu’il y ait une suite à ce procès, qu’on puisse avoir enfin la vérité sur ce dossier qui nous tient à cœur. On ne peut pas être homme ou femme intègre, et puis accepter qu’il y ait de tels procédés dignes de la mafia qui se passent dans vos États », a estimé Smokey.

Co-auteur de la chanson, le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly explique : « C’est décourageant, mais nous, on n’a pas le droit de nous décourager. Le problème en Afrique, c’est que ceux qui donnent leur poitrine pour nous sont oubliés. Ce single, c’est pour faire passer ce message à la justice, mais aussi à la population. On leur dit que nous n’avons pas le droit d’oublier Norbert Zongo, sinon, aucun journaliste n’utilisera sa plume encore pour nous défendre. »

A son tour, Abdoulaye Diallo, producteur et initiateur du projet, ajoute : « on était convaincus que même si c’était un procès par contumace, le procès allait être programmé. Et donc, sortir cette chanson, c’est une manière d’interpeller, de dire que jusque-là, rien n’a été fait. On n’a pas été capables, durant 25 ans, malgré qu’il y ait eu une insurrection, de faire justice à Norbert Zongo. C’est 25 ans de trop, d’où le titre de la chanson « 25 ans de trop ».

Salifou Kaboré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *