19 mai 2024

Togo : Lomé ouvre un nouveau chapitre de coopération maritime avec les pays de l’AES à travers le port sec de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA)

Dans la dynamique de renforcement des liens de coopération avec les pays du Sahel, le Burkina-Faso, le Niger et le Mali, le Togo a pris d’importantes résolutions à même de faciliter l’accès de ces pays enclavés au port de Lomé, premier port à conteneurs dans la sous-région. S’inscrivant dans le même élan, la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) à travers son port sec, va contribuer à la consolidation de l’axe Lomé-Ouagadougou-Niamey-Bamako.

Ainsi, à la faveur d’une visite de travail à Lomé, une délégation des directeurs généraux des conseils de chargeurs de ces pays a exploré les opportunités offertes par la PIA pour faciliter les transferts et évacuations de conteneurs à vers pays l’AES.

La visite de cette délégation à la PIA intervient dans un contexte où le Togo avec son port à conteneur et en eau profonde, veut conforter sa position de leader dans le domaine du transport maritime et surtout Lomé ambitionne devenir un hub logistique sous-régional.

Il est à noter que depuis que la CEDEAO a ordonné la fermeture des frontières avec le Sahel, le pays de Faure Gnassingbé par solidarité, ne s’est plié aux exigences de l’organisation, mais a mis à disposition de ces pays son port. Ce qui a renforcé sa relation avec les pays du Sahel qui, à eux seuls, concentrent 90% du trafic en transit du port de Lomé.

Adjo Massan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *