18 mai 2024

Niger : ONU/Légitimité du gouvernement Tiani reconnue, la CEDEAO remise en cause

La Commission de Vérification des Pouvoirs de l’Assemblée Générale des Nations Unies reconnait la légitimité du gouvernement issu du 26 juillet dernier au Niger. La commission, selon le droit international, a acté le 6 décembre dernier, que le Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie (CNSP), dont le Général Abdourahamane Tiani est le président, a toute la reconnaissance de cet organe de l’ONU, en tant Chef de l’Etat du Niger. Alors, que raconte la CEDEAO et que peut-elle encore ?

Selon la commission de vérification des pouvoirs de l’Assemblée générale de l’ONU, les institutions de la CEDEAO « se fourvoient dans leur analyse du droit communautaire et international » sur le dossier du Niger. Voilà qui relance le débat sur le rôle et la mission réelle de l’organe communautaire et sur son avenir. Que deviendra cette organisation qui se trompe dans l’application de ses textes ? Peut-elle arriver à sauver le peu de crédibilité dont elle jouit aujourd’hui ?

Les Nations unies ont prouvé encore une fois que la CEDEAO dès le début de la crise nigérienne, se trompe sur toute la ligne et ses sanctions à l’endroit du Niger sont imposées pour le plaisir d’une ou de plusieurs personnes qui servent d’autres intérêts.

Avec cette reconnaissance des autorités nigériennes, feu vert pour le gouvernement du président Tiani, de conduire la transition au profit du peuple nigérien seul. Avec ses pays amis de l’AES plus près, la lutte pour la souveraineté totale et le développement est assurée.

Oumou Fall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *