18 mai 2024

Afrique : Coopération entre les pays africains, un impératif

L’acharnement du Burkina-Faso avec le président Ibrahim Traoré au premier rang contre les groupes terroristes est salutaire. Les groupes armés sont traqués partout sur le sol burkinabè. C’est une véritable chasse aux terroristes menée par l’armée dans le pays.

Cette lutte est désormais coordonnée. Le Burkina-Faso, le Niger et le Mali, des pays touchés par le terrorisme, se sont engagés dans une mutualisation de leurs efforts et moyens pour y faire face. Aujourd’hui cette synergie d’actions entre les pays du Sahel semble être une nécessité face aux différents défis sécuritaires et enjeux de développement.

Et si les pays touchés par ce phénomène (pays du golfe de guinée: Togo, Bénin, Côte d’Ivoire etc) unissent leurs efforts pour une coopération militaire et même dans tous les domaines. Ou, et si les dirigeants africains repensaient cette idéologie du feu président libyen Mouammar Kadhafi sur les « Etats-Unis d‘Afrique » ? Car, comme le dit l’artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly dans sa chanson, « quand nous serons unis, ça va faire mal et on pourra s’imposer… »

Certainement et c’est un impératif, l’Afrique doit s’unir ; le reste des pays de l’Afrique francophone devrait suivre l’exemple des pays du sahel. C’est le vœu du peuple africain, la synergie d’action, la coopération sud-sud et l’union face au reste du monde, surtout à la France avec sa politique déséquilibrée vis-à-vis de l’Afrique.

Aïssata Diallo 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *