20 mai 2024

Burkina-Faso : Le gouvernement met fin à la coopération militaire avec la France

Le gouvernement burkinabè rompt définitivement sa coopération militaire avec la France. Après avoir rompu les accords militaires et obtenu le départ des troupes françaises qui n’ont fait qu’alimenter le terrorisme dans le pays au lieu de le combattre, le gouvernement de transition a mis fin à la mission sur le territoire burkinabè.

Les autorités ont retiré l’agrément de l’Attaché de défense près l’Ambassade de France au Burkina-Faso, Emmanuel Pasquier. « Monsieur l’attaché dispose de quatorze jours pour quitter le territoire burkinabè », dit la note.

Cette injonction faite à l’attaché de défense et qui concerne aussi le personnel du bureau militaire français, a été notifiée au Ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la République française par le ministre des affaires étrangères burkinabè.

D’après le ministère, Emmanuel Pasquier est impliqué dans des mouvements insurrectionnels contre les autorités du Faso. « Le ministère décide de retirer l’agrément d’Emmanuel Pasquier pour actes subversives », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le « ministère décide de la fermeture de la mission militaire burkinabè à Paris ». Cette décision prend effet à compter du jeudi 14 septembre 2023.

A. Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *