20 mai 2024

Togo: Elections Législatives et régionales, la Force sécurité en action pour un scrutin apaisé et sans violences

Dans la droite ligne des prochaines élections législatives et régionales, le gouvernement togolais et tous les acteurs impliqués s’activent à rendre ce double-scrutin apaisé et sécurisé. La Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Cour Constitutionnelle, la Force sécurité élections législatives et régionales (FOSELER 2024) sont à pied d‘œuvre pour être au rendez-vous le 20 avril prochain.

Relecture des textes sur le contentieux électoral, élaboration d’un memento pour anticiper sur d’éventuelles contestations à l’issue du scrutin, des fondamentaux que le juge constitutionnel et le juge électoral doivent s’approprier pour garantir la transparence et la crédibilité des élections.

La CENI, instance chargée de l’organisation des joutes électorales et la Cour constitutionnelle en concertation, se sont engagées à organiser des élections libres dont les résultats seront acceptés par l’ensemble de la classe politique.

La FOSELER, la force chargée de la sécurité du processus électoral, 12000 éléments des forces de défense et de sécurité issus de la Police nationale, la Gendarmerie nationale et la Réserve opérationnelle, ont pour lourde tâche de contribuer à l’organisation des élections apaisées et sans violences dans le respect des droits humains.

Il convient alors à ces agents, de faire preuve de professionnalisme dans l’exercice de leur fonction. Le respect des droits de l’homme, la protection des enfants, le droit international humanitaire et la proximité avec les populations doivent être les principes sur lesquels la FOSELER doit baser ces interventions avant, pendant et après les élections.

Alfreda Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *