18 mai 2024

Burkina-Faso : L’engament et la détermination des forces combattantes sonnent la fin du terrorisme dans le pays

Les dernières opérations menées par les forces combattantes pour la reconquête du territoire national sont couronnées de succès. Koulpélgo II, c’est l’une des opérations d’envergure conduites par l’armée burkinabè ce week-end et qui a permis de libérer la province et de réinstaller les populations. L’offensive déroulée en 7 étapes dont les deux premières, ont permis de rétablir le courant électrique dans Koulpélgo et de tendre une embuscade à l’ennemi dans son propre couloir de ravitaillement, une zone frontalière.

Pour la première mission, il a fallu l’intervention du Groupe d’action Commando et de l’Escadron de sécurisation routière et d’intervention (ESRI III), ajouté au Bataillon d’intervention rapide (BIR) en place, pour la sécurisation de la région, afin de ramener le courant dans cette localité plongée dans l’obscurité, depuis plus de neuf mois à cause du sabotage des hautes tensions par les groupes terroristes. Quelques minutes après, l’équipe de dépannage a remis en état le pilonne saboté par l’ennemi. Cette mission menée avec succès par les forces engagées a permis non seulement de rétablir le courant électrique mais aussi de ramener l’eau dans Koulpélgo.

La seconde mission menée par l’unité Buffalo, une unité de nuit en action dans le centre-est. Cette unité travaille en étroite collaboration avec les renseignements pour neutraliser l’ennemi. Il s’agit d’une zone frontalière utilisée par les groupes armés pour se ravitailler en matériels de combat. La mission a consisté à prendre l’ennemi dans ses propres jeux et le traquer jusqu’au dernier refuge.

Les mêmes opérations sont conduites sur d’autres fronts à travers le pays. Dans tous les cas, les forces armées nationales et les VDP communaux et nationaux sont mis à contribution dans cette volonté de reconquête de l’intégrité du territoire. Alors, le peuple est appelé à faire preuve de solidarité, de patriotisme, d’union et de soutien derrière les forces combattantes. Elles se sont engagées au péril de leur vie.

Miriam Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *