18 mai 2024

Togo: Faciliter et soutenir l’apprentissage en milieu scolaire grâce aux TIC, la vision de Faure Gnassingbé se concrétise

Les différentes réformes en faveur du secteur de l’éducation au Togo se poursuivent conformément à la vision du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé. L’intégration des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement se précise davantage avec la création de la commission de digitalisation annoncée par le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Prof Kokoroko Dodzi.

Quelques années après l’élaboration du premier plan sectoriel en la matière, les acteurs impliqués passent à la vitesse supérieure pour l’effectivité de cette initiative présidentielle. Selon le ministre Kokoroko, la commission qui sera mise en place, a un délai de 3 mois, pour définir des stratégies claires devant conduire à l’intégration des TIC dans l’éducation nationale. Cette commission a en outre, la mission de faire un inventaire des infrastructures existantes dans les établissements scolaires afin d’identifier les besoins en équipements (ordinateurs, tablettes, etc..) et en connectivité et aussi, de travailler à la conception et au déploiement d’une plateforme d’apprentissage en ligne. En termes d’infrastructures existantes, le pays dispose de quelques acquis.

Le processus d’intégration des TIC dans l’enseignement a démarré depuis 2014 avec le lancement du Projet Environnement Numérique de Travail (ENT) en octobre 2014. S’en est suivi de la formation des inspecteurs de l’Enseignement Technique et Professionnel du Togo sur l’utilisation des nouvelles technologies dans le système éducatif.

Alors convaincu que les TIC sont incontournables, le gouvernement togolais a récemment a doté 135 établissements scolaires de Kits informatiques. Aussi, dans le cadre du projet PUDC, l’Etat togolais a recensé 5 300 salles de classe dont 300 sont équipées des TIC . Le pays ambitionne à l’horizon 2025, équiper 25.000 classes des TIC.

La commission de digitalisation peut donc capitaliser sur ces acquis et accélérer le processus, afin de matérialiser cette volonté du président togolais qui vise à faciliter et à soutenir l’apprentissage en milieu scolaire.

Marie AZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *