20 mai 2024

Burkina-Faso: Promotion du Service national patriotique/Des fonctionnaires mais aussi réservistes de l’armée prêts à répondre à l’appel patriotique

Les 1762 Appelés Salariés de la première promotion du Service national patriotique (SNP) issus de différentes écoles professionnelles au Burkina-Faso ont été consacrés ce vendredi 8 décembre 2023. Au-delà des fonctionnaires d’Etat, ces hommes et femmes sont aussi des réservistes pour l’armée burkinabè, pour avoir reçu outre leur formation initiale, un enseignement militaire de base notamment, l’initiation au maniement des armes et au combat corps à corps ainsi que le renforcement des capacités physiques et psychologiques.

Si autrefois, la formation civique et militaire n’était pas associée à l’enseignement initial au Service national pour le développement (SND), devenu Service national patriotique (SNP), aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les enjeux ont changé et sont de tailles. Le Burkina-Faso s’est engagé dans la lutte contre le terrorisme et le besoin en effectif militaire doit être comblé.

Alors, la formation civique et militaire reçu par ces « Appelés salariés » vise à renforcer la fibre patriotique chez eux, favoriser le respect de l’autorité, développer le sens de la conscience professionnelle entre autres. Ils sont donc prêts à rejoindre l’armée pour contribuer à la sécurisation du territoire quand le besoin se fera ressentir.

Conscients de cette mission et animés d’un engagement sans faille, ces futurs fonctionnaires se disent prêts à répondre à l’appel patriotique pour que vive le Burkina-Faso sans terrorisme. Pour eux, servir la nation est un devoir que tout citoyen doit accomplir. Le gouvernement peut être fier du travail accompli chez ces jeunes déterminés à soutenir la transition jusqu’à bon port.

Micka Dansou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *