14 avril 2024

Niger: Départ contraint des militaires français de Niamey, un goût amer pour Paris

Après le Mali, le Burkina-Faso, les militaires français ont définitivement quitter le Niger. Le divorce est enfin prononcé surtout avec la fermeture jeudi 21 décembre, de l’ambassade de France à Niamey ordonnée par Paris. La quelque cinquantaine de soldats français ont plié bagage ce 22 décembre à destination de Paris.

C’est la fin d’un long bras de fer entre les autorités nigériennes et la France, remporté bien sûr par le Niger, un Etat souverain qui décide de qui laisser entrer sur son territoire. Avec le départ des 1500 militaires français déployés au Niger qui devraient aider à vaincre le terrorisme dans le cadre d’une coopération militaire, la France a perdu son dernier allié dans le Sahel.

Le départ de l’ambassadeur français Sylvain Itté, fermeture de l’ambassade, le retrait des troupes françaises, la dénonciation de plusieurs accords, les autorités nigériennes ont juste clos la page des décennies de la politique de domination de la France au Niger. Niamey a aussi mis fin à deux missions militaire et civile de l’Union Européenne (UE).

Le départ contraint de tout ce qui représentait la France au Niger, va laisser un goût amer à Paris, surtout que certaines puissances sont toujours dans le pays et renforcent leur coopération avec les autorités nigériennes, à l’instar des Etats-Unis, l’Allemagne et maintenant la Russie, dont le Niger se rapproche.

Un lendemain meilleur pour le pays du Général Abdourahamane Tiani et bientôt la fin imminente des terroristes comme au Burkina-Faso et au Mali.

Binta Mongono

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *