18 mai 2024

Sénégal : La CEDEAO appelle au respect du calendrier électoral/L’organisation lâche-t-elle Macky Sall ou tente de sauver sa réputation ?

Après s’être montrée complaisante suite au report de l’élection présidentielle au Sénégal par le président Macky Sall, la CEDEAO revient à la charge et demande au président sénégalais de prendre les mesures nécessaires visant le rétablissement « du calendrier électoral conformément aux dispositions de la Constitution sénégalaise ».

Si on s’en tient à ce communiqué de l’organisation, la présidentielle devra se tenir le 25 février, comme prévu initialement. A quoi doit-on ce revirement soudain de la CEDEAO ?

L’organisation appelle au respect de la constitution sénégalaise. Cette nouvelle réaction de la CEDEAO fait suite aux critiques de l’opposition, des leaders d’opinion et politiques et même des membres du parti au pouvoir qui ont d’ailleurs démissionné.

D’aucuns estiment que cette sortie de l’institution vise seulement à mettre fin aux critiques pour gagner du temps tout en laissant Macky Sall poursuivre sa forfaiture. Car selon le député et président du Groupe parlementaire de la coalition Yewwi Askan Wi de l’opposition, Biram Souleye Diop, « il s’agit tout simplement d’un coup d’État constitutionnel, orchestré par le régime en place, en complicité avec la CEDEAO et l’Union européenne ».

Kayi Laté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *