20 mai 2024

Burkina-Faso : Oui à la transition du Capitaine Ibrahim Traoré, le peuple contre tous les apatrides et leurs funestes projets de déstabilisation

Le peuple burkinabè se mobilise davantage et se dresse contre toute tentative de déstabilisation de la transition conduite par le Capitaine Ibrahim Traoré. Les burkinabè ont une fois encore, pris leur destin en main en se prononçant contre tous projets funestes qui pourraient de près ou de loin porter un coup dur au travail abattu par le président Traoré et son équipe et anéantir les sacrifices des forces armées nationales.

En mode veille, les hommes intègres prennent à cœur leur rôle d’accompagnement et de soutien pour la bonne marche de la transition.

D’une part, le peuple regroupé en plusieurs mouvements, se positionne comme un véritable appui à la transition actuelle. Pour la liberté et la sécurité des burkinabè, les leaders de ces mouvements passent en mode offensive à travers des sensibilisations, de la masse sur la cohésion sociale indispensable surtout après cette tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat qui a été déjoué par le gouvernement.

D’autre part, d’autres mouvements et organisations de la société civile voient le jour, réaffirmant ainsi l’engagement patriotique du peuple et son union autour du gouvernement de la transition qui, consent les efforts à libérer les villages chaque jour et qui entreprend des initiatives au bénéfice de la population burkinabè toute entière.

Aujourd’hui, le peuple veut donner une autre dimension à la veille citoyenne pour la réussite de la transition. L’appel est donc lancé à la jeunesse : aller au-delà des ronds-points et carrefours et se dresser contre toute velléités de déstabilisation. « La veille citoyenne doit commencer par la famille, ensuite le quartier et puis s’étendre à toute la ville », souhaite un leader de mouvement.  Par ailleurs, ils lancent un appel à ces apatrides, d’abandonner leurs projets de déstabilisation qui, n’iront pas loin à coup sûr.

Alfreda Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *