20 mai 2024

Togo: Le secteur de l’éducation continue d’être une priorité pour le Président Faure Gnassingbé

Depuis quelques années, le secteur de l’éducation est devenu une priorité importante pour le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, en témoigne les différentes réformes opérées par le gouvernement. De plus, le budget prévisionnel (191 milliards de FCFA) de cette année au ministère de l’éducation confirme cet engagement continu de l’exécutif togolais au service d’une meilleure éducation de base pour les écoliers togolais.

Dans cette même dynamique, Faure Gnassingbé et son ministre des enseignements primaire et secondaire, Dodzi Kokoroko ont annoncé la création d’un Centre National d’Évaluation des Apprentissages (CNEA). A la lecture de l’arrêté portant création de ce centre, le CNEA est un organe institutionnel technique chargé de rehausser la qualité de l’apprentissage.

Sa mission est de gérer les mécanismes d’évaluation standardisée au plan national et international qui, consistera en une évaluation régulière des apprenants et établissements en vue d’une amélioration permanente de la qualité des enseignements dispensés.

Le centre procédera à « l’identification des besoins, le suivi périodique des acquis scolaires conformément au cadre d’évaluation national, la coordination de la participation aux évaluations sous-régionales, régionales et internationales, ainsi que la réalisation d’études et d’analyses secondaires ».

Cet organe qui va être mis en place sous l’impulsion du président Faure Gnassingbé, s’ajoute aux nombreuses réformes initiées dans le secteur de l’éducation, afin de le transformer en un cadre où les potentialités des apprenants et des enseignants sont valorisées.

Adjo Sika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *