20 mai 2024

Burkina-Faso: Encore un chef terroriste tué, les forces combattantes tout droit vers l’ultime objectif

Le développement de la guerre contre les groupes terroristes promis par le ministre de la défense et des anciens combattants, le Général Kassoum Coulibaly au Chef suprême des armées, le Capitaine Ibrahim Traoré et à toute la population burkinabè se poursuit. Chaque jour sur le terrain de la reconquête du territoire national, les hommes sûrs du président Traoré infligent de lourdes pertes aux ennemis de la paix.

Avec courage, détermination, héroïsme et professionnalisme, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ainsi que les Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) mènent des opérations aéroterrestres d’envergures, neutralisant des centaines de terroristes, détruisant leurs bases et récupérant de la logistique.

Dans ces offensives de l’armée, des chefs terroristes ont été tués à l’instar de Harouna Oulel alias Abdel-Malick alias Malick dans la région des trois frontières et Diallo Abdoul Djabarou dans la forêt de Nouhao (Boulgou, Centre-est). Mais aussi, leurs acolytes subissent le même sort partout sur le territoire où ils se cachent. En tuant ces chefs criminels, le Faso se dirige inexorablement de sa victoire sur l’hydre terroriste.

Plus loin dans le nord, à Guigba, une soixantaine de criminels ont été décimés dans des frappes aériennes alors qu’ils étaient revenus récupérer le cadavre de l’un de leur chef. Ils ont été suivis par les vecteurs aériens qui ont fait feu au moment où tous les terroristes s’étaient rassemblés sous un arbre. Les quelques rescapés s’efforçant de prendre la poudre d’escampette, seront rattrapés par les forces combattantes. L’étau s’est complètement resserré sur eux.

Aïssa Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *