20 mai 2024

Niger : Fin de l’accord militaire, les Etats Unis se conforment à la décision des autorités nigériennes

Les Etats Unis semblent ne pas engager un bras de fer avec le Niger après la dénonciation de l’accord de coopération militaire par Niamey pour plusieurs raisons. Ou du moins, Washington ne va pas pour l’heure aller contre la volonté des autorités nigériennes sur le sujet. C’est ce que l’ambassadrice américaine à Niamey, Kathleen Fitzgibbon a affirmé lors d’une rencontre avec le général Mohamed Toumba, ministre de l’intérieur, mercredi 27 mars.

En tête-à-tête avec le Général Mohamed Toumba, la diplomate américaine a confirmé la reconnaissance par les Etats Unis de la fin des accords militaires avec Niamey et parle déjà d’un futur projet de désengagement des forces américaines du pays, surtout de la base d’Agadez.

Quant au calendrier du désengagement des militaires américains, aucune information n’est donnée par l’américaine, alors que les populations d’Agadez ont déjà manifesté leur désir de voir les américains libérer la base.

Cette attitude conciliante de Washington peut tourner en sa faveur surtout dans le cadre de la poursuite d’une autre coopération que celle militaire avec le pays. C’est ce qu’a réitéré l’ambassadrice Kathleen Fitzgibbon au ministre. « Les Etats-Unis s’engagent à accompagner le Niger à travers l’USAID, notamment soutenir les projets de développement dans le pays ».

En tout, les Etats Unis ont tiré des leçons du feuilleton français en engageant pas un dialogue de sourd avec les autorités nigériennes. Soit, Washington est également dans cette posture, mais le fait de façon subtile. Il revient aux nigériens d’être vigilants et parer à toute éventualité.

Adjo Massan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *