20 mai 2024

AES: Flambée du cours mondial de l’or, une opportunité pour Ouagadougou et Bamako les géants ouest-africains exportateurs d’or

Bonne nouvelle pour le Burkina-Faso et le Mali pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), où le secteur minier aurifère est en plein essor suite aux différentes réformes opérées par les présidents Ibrahim Traoré et Assimi Goïta à leur arrivée à la tête de leur pays respectif.

Selon les informations, le cours mondial de l’or a connu une hausse ces derniers mois dépassant les 2400 dollars l’once et ce prix pourrait atteindre les 2700 voire 3000 dollars, précisent certaines banques.

Cette flambée est une bonne aubaine pour les deux pays voisins dont l’exportation de l’or représente la majeure partie des économies nationales. Pour le Burkina, en 2021 ce secteur a pesé jusqu’à 19,25% des revenus miniers. Du côté de Bamako, ils étaient de 20% et devront augmenter cette année 2024 à cause de cette flambée sur le marché mondial.

Ainsi les deux nations sahéliennes vont voir leurs recettes augmentées, ce qui permettra d’accroitre leurs budgets et servir à financer de grands projets dont, cette guerre contre le terrorisme dans la région. Pour l’heure, le Burkina-Faso et le Mali vont jouir des retombées de la flambée du prix de l’or sur leurs économies nationales.

A. Malm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *