20 mai 2024

Burkina-Faso: L’accès des burkinabè aux services de santé, également une priorité pour Ibrahim Traoré

Au Burkina, l’accès des populations aux services de santé est également d’une priorité pour le président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré de même que la lutte pour la reconquête de l’intégrité du territoire. Dans ce sens, plusieurs actions ont été entreprises en faveur du secteur de la santé. Après le lancement des travaux de construction du Centre hospitalier universitaire dans l’enceinte de l’Université Saint Dominique d’Afrique de l’ouest à Gana, dans la région du centre-sud, c’est le tour de Gaoua au sud-ouest d’accueillir un nouveau Centre hospitalier régional universitaire (CHRU).

Cette structure sanitaire qui va allier des prestations de santé à la formation universitaire et la recherche scientifique et dont le Chef de l’Etat va poser la première pierre vendredi le 29 novembre, est un engagement du gouvernement de transition pour l’amélioration de l’accès des populations aux soins de santé et pour désengorger l’actuel centre hospitalier de la région.

En effet, la capacité d’accueil de l’actuel centre hospitalier de Gaoua ne répond plus à la demande due à l’afflux des patients de la Bougouriba, du Ioba, du Noumbiel et du Poni, et aussi ceux des pays voisins tels que le Ghana et la Côte d’Ivoire. Ce nouveau centre régional hospitalier sera donc un hôpital de référence de la région.

Il est l’une des séries de réalisations dans le secteur de la santé au Faso sous les autorités de la transition. Plusieurs structures sanitaires sont en construction, certains en rénovation et d’autres, c’est de nouveaux services qui voient le jour. Et l’objectif reste inchangé : permettre un accès facile des populations burkinabè aux soins.

Camille Tiam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *