20 mai 2024

Burkina-Faso: Rapport Human Rights Watch/Le peuple en colère appelle la transition à mettre fin aux relations diplomatiques avec les Etats-Unis

Au Burkina-Faso, la grogne monte au sein de la population après la déclaration conjointe des Etats-Unis et du Royaume Uni à la suite du rapport fallacieux de Human Rights Watch accusant l’armée burkinabè. En protestation contre cet agissement des américains, le peuple en colère a fait un sit-in devant l’ambassade des Etats-Unis à Ouagadougou.

L’on pouvait lire sur les pancartes brandis par les manifestants, « Nous, peuple souverain du Burkina Faso demandons de quitter notre territoire et de vous concentrer sur Gaza et Ukraine ».

Cette manifestation en soutien à la transition est la preuve du soutien indéfectible du peuple burkinabè derrière le gouvernement du Président Ibrahim Traoré. La manifestation intervient après que la transition ait convoqué le chargé d’affaires à l’ambassade américaine au Faso et dénoncé l’attitude déstabilisatrice de Washington.

Les manifestants ont abondé dans le même sens que le gouvernement et crient à au complot contre le Burkina. « Cette publication hâtive, sans attendre les résultats de l’enquête diligentée par la justice indépendante de notre pays, a pour objectif de réaliser un plan de déstabilisation de notre révolution, de notre peuple, comme ils ont d’ailleurs coutume de le faire », a déclaré le porte-parole des manifestants.

Scandant « IB Président », le peuple a par ailleurs appelé à la suspension définitive des médias BBC, VOA et à la fermeture définitive du site de l’ONG Human Rights Watch au Burkina-Faso.

M. Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *