20 mai 2024

Burkina-Faso : Le projet diabolique de Djibril Bassolé mis à nu

Djibril Bassolé ou la face cachée d’un homme aux intentions politiques démesurées voulant s’emparer du pouvoir par le moyen du terrorisme. L’on pourrait ainsi décrire cet ancien ministre des affaires étrangères sous Blaise Compaoré qui, selon les informations, serait le parrain du terrorisme au Burkina-Faso.

Des sources concordantes soulignent que les groupes djihadistes qui sévissent dans le pays et la dernière attaque de Koumbri profiteraient à Djibril Bassolé, un homme au service de la France. Sa sortie médiatique sur France 24 en dit long sur ses intentions réelles. L’homme prédit même « le pire » dans les jours à venir pour son pays.

Chez ses maîtres (France) depuis 2020, Djibril Bassolé alimenterait la crise sécuritaire dans alors que les efforts du nouveau gouvernement vont dans le sens de la stabilité du pays. La même source indique qu’il serait le contact direct de ces groupes terroristes et le commanditaire des attaques qui font couler le sang de ses concitoyens.

Il apparait évident que sieur Bassolé serait en contact avec les chefs terroristes de Kidal et du Maghreb depuis 2009 et aurait effectué des voyages fréquents dans le nord de l’Afrique pour préparer les attaques. Son plan diabolique, déstabiliser le Burkina-Faso de manière à contraindre les nouvelles autorités à la négociation avec les rebelles qui, l’imposerait en tant que chef des pourparlers.

La finalité, s’emparer du pouvoir et servir en toute liberté et impunité la France. Sauf qu’il n’aura pas le temps d’accomplir sa mission. Le gouvernement Traoré est déterminé à mettre hors d’état de nuire les terroristes et alliés jusque dans leur retranchement.

Lamine T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *