20 mai 2024

Burkina-Faso : Tentative de déstabilisation de la transition/Trois militaires mis aux arrêts

D’après un communiqué du Parquet près le tribunal militaire de Ouagadougou, trois militaires ont été interpelés pour des faits visant à la déstabilisation de la transition en cours dans le pays. Il s’agit de l’Adjudant Kabore Windinmalégdé, du Sergent-Chef Ramde Brice Ismaël et l’ex-Caporal Dah Sami.

Les trois militaires sont accusés de complot militaire, violation de consignes, complot contre la sûreté de l’Etat, association de malfaiteurs et mise en danger de la vie d’autrui. Le communiqué poursuit qu’ils ont reconnu les faits et sont placés en détention préventives.

Ces présumés suspects seraient-ils des complices nationaux des individus étrangers au dessein funeste (déstabiliser la transition) dont, avait fait mention le gouvernement dans un récent communiqué ? Seraient-ils impliqués dans l’attaque terroriste de Koumbri qui a fait plus d’une cinquantaine de morts et de blessés ?

Pour l’heure, les investigations se poursuivent afin de situer les responsabilités. Le parquet compte par ailleurs sur le patriotisme du peuple et l’invite à collaborer avec la Section de Recherches de la Gendarmerie de Ouagadougou au cas où il disposerait des informations dans le but de faire « évoluer l’enquête ».

Kyria Gomez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *