18 mai 2024

Niger : Niamey met fin à l’accord de coopération militaire avec le Bénin

L’accord de coopération militaire signé entre le Niger et le Bénin le 11 juillet 2022, est remis en cause par les autorités nigériennes au regard de la position actuelle du pays de Patrice Talon. Selon le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), cet accord n’est pas respecté par le Bénin qui, avec la France et certains pays de la CEDEAO envisagent une agression contre le Niger.

« Il est envisageable et envisagé déjà des opérations conjointes Bénin-Niger », avait déclaré le ministre de la défense du Bénin, Fortunet Alain Nouatin lors de la signature de l’accord. Cet accord exige du Bénin et du Niger, des opérations conjointes contre le terrorisme. Aujourd’hui, le gouvernement béninois envisage plutôt de faire la guerre au Niger.

Selon le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), cet engagement est foulé aux pieds par le Bénin malgré les appels au respect des obligations dudit accord. En effet, depuis le début de la crise, le Niger fait face à de nombreuses menaces militaires de la CEDEAO d’une part et de la France d’autre part, qui ne digère pas la fin de sa politique paternaliste dans le pays.

Le Niger dénonce notamment, cette collaboration du Bénin avec la France, en autorisant sur son territoire, « le stationnement de militaires mercenaires et de matériels de guerre » dans sa « perspective d’agression ». Face à cette situation, le pays du Général Abdourahamane Tiani décide de mettre fin à « l’accord de coopération militaire, conformément à son article 23 et au préavis de six (06) mois ».

Aïda Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *