18 mai 2024

Niger: « Le Peuple va désormais dicter la forme des futures relations avec la France », Général Abdourahamane Tiani

Après le départ de l’ambassadeur français du Niger, les nouvelles autorités envisagent de futures relations avec la France. Cette future coopération devra être dictée par le Niger. Avant cette éventuelle future coopération, Paris doit ordonner le retrait de ses 1500 militaires de Niamey comme annoncé par Emmanuel Macron.

« Le peuple nigérien va désormais dicter la forme des futures relations avec la France », avait déclaré le Général Adbourahamane Tiani, président du Niger lors d’une interview samedi à la télévision nationale. Et d’ajouter, « nous sommes dans les préparatifs en vue du départ des troupes françaises ».

Selon le Général Tiani, « comme les Français étaient là pour combattre le terrorisme et qu’ils ont unilatéralement arrêté toute coopération (…) leur séjour au Niger est arrivé à son terme » ; puisqu’ils ont contribué à l’augmentation du nombre des terroristes dans le pays plutôt que de les combattre.

L’armée, garant de la sécurité des nigériens, a donc accompli son devoir au risque de voir le pays disparaitre sous la menace djihadiste vue que le gouvernement sous Bazoum faisait fi des conseillers militaires. Il a critiqué la position de la CEDEAO et de certains Etats africains vis-à-vis de son pays.

Par ailleurs le Général Tiani a estimé que l’évènement crucial dans la crise, est le rapprochement du Niger, le Mali et le Burkina-Faso à travers le Pacte Liptako-Gourma, instituant l’Alliance des Etats du Sahel (AES).

Oumou Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *