18 mai 2024

Burkina-Faso : Lutte antiterroriste, des perspectives heureuses pour les Etats du Sahel

Le président du Burkina-Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré s’est réjoui à l’annonce de la libération de Kidal (nord du Mali) ce 14 novembre 2023 après des jours de combat dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Début octobre, les Forces armées maliennes se sont lancées à la reconquête de Kidal jadis occupé par les rebelles depuis plusieurs années.

La prise de position des Forces armées maliennes à Kidal, démontre sans aucun doute, la détermination et l’engagement du président de la transition, le Colonel Assimi Goïta et de ses hommes pour un Mali « libre et souverain ».

Voilà un heureux dénouement qui offre des « perspectives heureuses pour le Mali et les Etats du Sahel » selon le Chef de l’Etat burkinabè. Effectivement, les Etats du sahel se dirigent inexorablement vers le retour de la paix et de la sécurité sur leurs territoires. Au regard des évènements, l’étau se resserre de plus en plus sur les terroristes. Au Burkina comme au Mali, c’est une véritable chasse aux sorcières qui est en cours. Les forces combattantes des deux pays infligent de lourdes pertes aux groupes djihadistes.

Ils sont pourchassés, traqués et neutralisés lors des opérations. Tous les repères de ces criminels leurs sont soumis. Des moyens modernes contribuent aux exploits des forces combattantes. Chaque jour, des dizaines de terroristes sont neutralisés. Aussi, à travers l’Alliance des Etats du Sahel (AES), des opérations conjointes de reconquête des territoires sont menées avec succès. Ces victoires, sont le signe que la détermination et la volonté de tout un peuple, peuvent venir à bout de toutes les menaces.

Marie Assih

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *