18 mai 2024

Burkina-Faso : Effort de paix/Le peuple a été à la hauteur et appelé faire davantage pour la reconquête totale du pays

Sous le leadership du Capitaine Ibrahim Traoré arrivé au pouvoir il y a un an, le Burkina-Faso s’est positionné sur le chemin de l’émergence, de la libération du joug impérialiste et de la reconquête de l’intégralité de son territoire. Dans le souci de la construction d’un pays économiquement prospère, stable, sécurisé et libre, le président de la transition, Ibrahim Traoré a pris d’importantes réformes et initiatives en faveur de l’armée et de tous les secteurs vitaux du pays. La lutte contre le terrorisme a été la priorité N° 1, soutenue par le peuple.

Avec la mobilisation générale de tout le peuple (contribution en ressources humaines pour l’armée, contribution à l’effort de paix), le gouvernement de la transition a doté l’armée burkinabè des matériels de dernière génération. L’acquisition d’un nombre important de matériels de guerre (drone, des vecteurs aériens etc.) et bientôt un avion de chasse, a changé le cours de la lutte enclenchée par l’armée et les VDP. Les forces combattantes vont d’exploits en exploits sur les théâtres d’opération.

La montée en puissance de l’armée est la résultante du soutien multiforme des fils et filles de la nation. Le peuple burkinabè a été à la hauteur des attentes en début de cette guerre contre les forces du mal. Et pour le dernier virage de cette lutte, le peuple est appelé à soutenir davantage la transition. Ses différentes contributions en nature ou en espèces sont décisives pour libérer définitivement le pays de l’hydre terroriste ; un impératif pour le retour à la paix et pour sa consolidation.

L’union fait la force. Un peuple uni autour d’un seul objectif peut surmonter tous les dangers internes et extérieurs.

Sadia Kouré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *