20 mai 2024

Burkina-Faso: A Rfi le média de déstabilisation de la France, le président Traoré s’est entouré des collaborateurs déterminés à conduire la transition à bon port

Le Capitaine Ibrahim Traoré, à son arrivée au pouvoir, s’est entouré des meilleurs hommes ayant les mêmes aspirations et partageant les mêmes convictions, susceptibles de travailler de concert pour guérir le pays des maux qui le mine.

C’est ce qui justifie le choix de ces hommes et femmes en tant que collaborateurs du président Traoré et non une question d’affinité comme le prétend le média français Rfi. La solution à trouver au diagnostic posé par le Capitaine Traoré à son accession au pouvoir, nécessite des hommes engagés et déterminés, rompus à la tâche. Et c’est le cas des membres du gouvernement de la transition qui ne ménagent aucun effort quand il s’agit de la gestion du pays dans ce contexte de crise sécuritaire et humanitaire avec des tentatives de déstabilisation orchestrés par les ennemis du Burkina. Ceci étant, le président se doit de s’entourer des hommes de confiance, prêts à conduire la transition à bon port.

A Rfi qui, accuse le président d’installer ses proches au plus haut sommet de l’Etat, le Burkina est un Etat souverain et n’a de compte à rendre à personne quant à sa gestion. Le Burkina-Faso n’est pas le premier ou le seul pays dans lequel certains des collaborateurs du président sont des proches.

En Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara n’a-t-il pas placé ses proches aux postes clés ? Le ministre de la défense, Téné Birahima Ouattara, n’est-il pas le frère d’Alassane Ouattara et bien d’autres ?

Alors que la France à travers ces médias de déstabilisation, cesse ses tentatives de manipulation du peuple pour parvenir à ses fins. Le peuple burkinabè est averti et toute l’Afrique d’ailleurs. Tout ce que racontent ces médias français sont faits à dessein. Et fort heureusement, ils ne produisent aucun effet.

Reine Laté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *