18 mai 2024

Burkina-Faso: Des exportations exceptionnelles de céréales à destination de Niamey

Le soutien du Burkina-Faso au Niger se traduit dans les actes. Le ministère en charge du développement industriel, du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises a donné son ok pour le transport de produits céréaliers à destination de Niamey.

Depuis le 11 août, les autorités burkinabè autorisent l’exportation des céréales (mil, maïs, sorgho et niébé) suspendue en novembre 2022, vers le Niger qui croupit sous le poids des sanctions injustes et illégales imposées par la CEDEAO depuis le 26 juillet. C’est une décision prise en solidarité au peuple nigérien, principale victime des sanctions de la CEDEAO.

Faut-il le rappeler, les pays du Capitaine Ibrahim Traoré et du Colonel Assimi Goïta continuent de soutenir le Général Abdourahamane Tiani, président du Coneil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) au Niger.

Le Niger pourrait également compter sur le Tchad et le Cameroun pour ses transactions commerciales. Des informations de sources sures font état de l’installation d’un espace industriel panafricain au port de Kribi au Cameroun. Ceci pour contrer le port de Cotonou fermé aux exportations vers le Niger par la CEDEAO. Cet espace serait bientôt opérationnel.

I. Manga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *